Qu’est-ce que l’incontinence urinaire ?

L’AFU (Association Française d’Urologie) définit l’incontinence urinaire comme « la perte involontaire des urines par l’urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant entraîner une gêne sociale significative ». Elle concerne les femmes et les hommes (dans des proportions plus faibles).

Quels sont les types d’incontinence urinaire ?

  • incontinence urinaire d’effort : fuites lors de la toux, de l’éternuement, du port des charges, des sauts, de la course à pied …
  • incontinence urinaire par impériosité (urgenturie) : besoin urgent d’uriner, parfois accompagné de fuites, sans raison particulière ou déclenché par le froid, le bruit de l’eau, le retour à la maison…
  • incontinence urinaire mixte : association de l’incontinence urinaire d’effort et par impériosité

Quel est le traitement de l’incontinence urinaire ?

  • la rééducation périnéale : souvent prescrite en première intention. Elle débute par un bilan des troubles urinaires
  • la chirurgie : en cas d’échec, de contre indication ou de refus de la rééducation
  • le traitement médical : selon le type d’incontinence, parfois couplé à la rééducation

En quoi consiste la rééducation de l’incontinence urinaire ?

Un bilan précis est réalisé afin de mieux cerner vos problèmes et vos attentes, et de vous expliquer le déroulement des séances. Les techniques utilisées peuvent être :

  • travail manuel et exercices de périnée
  • travail avec sonde ou électrodes externes : biofeedback (votre contraction apparaît sur un écran) et électro stimulation (indolore) Le cabinet est équipé d’un appareil de rééducation périnéal récent et performant
  • exercices de posture et des “bons abdominaux” pour muscler la sangle abdominale sans être délétère pour votre dos et votre périnée.
  • conseils hygiéno-diététiques
  • ergonomie : apprendre à protéger son périnée lors des efforts
rire incontinence rééducation